Vous rêviez d'un guide culturel d'un genre nouveau? Malena Beer l'a fait pour vous. Pour sa performance Un-visible, l'artiste argentine, également professeur de yoga et chorégraphe, invite chaque spectateur à se laisser embarquer, les yeux fermés, par un performeur bienveillant, pour une déambulation improvisée dans plusieurs espaces du Palais de Tokyo et au Point Perché, au fil de laquelle sa perception sensorielle, privée du regard, en sera décuplée. 

14/02 2014

Quelques images "électrisantes" du concert de Poetry... Très belle présence scénique de Christophe Fiat et de Nicolat Fenouillat qui ont proposé au Point Perché un concert performatif original et généreux. 

Une œuvre de Davide Balula, c'est toujours la promesse d'une alliance élégante entre plusieurs champs de l'art. Le Français, désormais installé à New York, a étudié les beaux-arts mais aussi la musique, la danse et les arts décoratifs. Autant dire qu'il dispose de plusieurs cordes à son arc. 


C'est au Point Perché dans l'installation de Michael Riedel «Jacques comité [Giacometti]» que La Fondation Giacometti a célébré son 10ème anniversaire. Lors de cette première rencontre au Point Perché, Emmanuel Saulnier a évoqué les rapports que la sculpture entretient avec le temps dans une intervention intitulée "PRÉSENCE ELLIPTIQUE. Condition d'existence et moment grec" dans le cadre des conférences autour de la notion de "Capturer l'image dans la durée : le temps dans l'espace de la représentation".  



           

Au plus près de la Nuit… avec les invités de Julie Boukobza: Stanislas Aron, le fondateur de Berlinons Paris, Brice Coudert, le co-fondateur de Concrete, Laurent de Gourcuff, le PDG Noctis Groupe, Anne-Claire Gallet aka Dactylo, une des co-organisatrices des soirées Flash Cocotte et Trou aux Biches, Samuel Boutruche, artiste du duo Kolkoz et Hubert Boukobza, l'ancien propriétaire des Bains Douches...

15/11 2013

Toutes les photos de la soirée performative, une vidéo exclusive et un texte de James Lewis à découvrir...


13/11 2013

Au-delà du verbal et du rationnel… En exclusivité, une captation vidéo et une sélection de photos de la performance de Joachim Montessuis 

L'Avant-première du clip de "Pleine Lune" au Point Perché a eu lieu le 7 Novembre 2013. Le clip a été présenté sous la forme d'un édit allongé de plus de 20mn associé à un live exclusif de Trésors. 


Pouvez-vous nous dire de quoi parle votre film et quels en sont les enjeux ?  

Holi est un de mes festivals préférés en Inde où les gens viennent ensemble et jouent avec des couleurs. Cependant, il y a eu une vieille tradition qui ne permet pas aux veuves de porter des couleurs. Elles sont censées porter des vêtements blancs pour le reste de leurs vies après que leur mari soit mort, particulièrement dans des petites villes comme Veranasi où le festival a lieu. C'est plutôt triste car comment peut-on interdire à quelqu'un de toucher de la couleur. Certaines choses ont soudainement changées récemment. En mars, j'ai lu un article qui expliquait qu'on leur permettait de porter des couleurs pour la première fois en 2013. C'est cette avancée qui m'a donné l'idée de faire ce film.